Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Organizz'

Cette année, encore beaucoup de dentelle.....

Nous avons sélectionné 3 créateurs avec des styles bien différents pour vous présenter les tendances des robes de mariées 2017 !!!

Nous vous présentons le modèle ONIA Pronovias 2017

Radieuse robe de mariée à taille basse et décolleté en cœur, silhouette princesse. Un minutieux modèle en tulle aux motifs floraux en dentelle, guipure et éléments de pierres fines qui parcourent tout le corps. Vous pouvez également ajouter un boléro en dentelle manche longue qui laisse apparaître votre dos. Pour sublimer le tout vous disposez le long voile à acrocher derrièr la robe au milieu du dos.

Robe ONIA PRONOVIAS
Robe ONIA PRONOVIAS

Robe ONIA PRONOVIAS

Nous vous présentons maintenant le modèle " MILLON" de chez Love Wedding. Une robe glamour accompagnée de fleurs brodées qui montent jusque dans le cou, elle est réalisée avec un bustier cintré et asymétrique. On aperçoit une jolie étoile ornée de strass en bas du bustier. Le bas de la robe est composé de tulle blanc.

Robe Millon Love Wedding

Robe Millon Love Wedding

Pour terminer... je vous présente la magnifique Robe de mariée Belen de la maison Cymbeline 2017 . Un joli modèle Romantique et intemporelle avec des bretelles larges réalisées en dentelle, une large ceinture qui épouse parfaitement la taille et une jupe en tulle très fin.

Robe  Belen Cymbeline

Robe Belen Cymbeline

Pour essayer ces jolis modèles, je vous invite à vous rendre chez un revendeur, cela vous permettra d'avoir les conseils d'une vendeuse spécialisée en robe de mariée qui pourra vous aiguiller dans votre choix en fonction de votre morphologie et vos attentes.

Petit conseil, nous vous y prenez pas trop tard car certaines robes ont un délai de fabrication de plus de 6 mois.

Si votre mariage est prévu pour 2017!!! Vous pouvez prendre rendez vous pour vos premiers essayages dans les jours à venir.

A bientôt,

La boutique Organizz'

Faire part de mariage & naissance

Commenter cet article